La Fondation de Riga (Lettonie)

Avant la Lettonie, la Livonie

Avant de s’appeler la Lettonie, le pays a longtemps fait partie d’un territoire que l’on appelait Livonie. Proche de la Russie et de la Mer Baltique, la Livonie était au XXIème un réel enjeu pour le commerce maritime. Au-delà de ces considérations économiques,  il est nécessaire de rappeler qu’à cette époque, la plupart des habitant de la Livonie étaient païens.

C’est dans ce contexte qu’en 1186, le religieux allemand Meinhard de Holstein débarque sur la zone côtière de ce qui est la Lettonie actuelle. Il souhaite prendre contrôle de ce territoire stratégique à des fins marchandes. Cependant, il y a également une grande volonté d’évangélisation, de convertir les locaux païens au christianisme. C’est ce qui signe le début des croisades.

 

Vieille ville de Riga

 

La fondation de Riga par l’Evêque Albert en 1201

Bien que ce soit Meinhard de Holsteine qui fut à l’origine de l’arrivée des allemands en Lettonie, il n’est pas le personnage historique à l’origine de la fondation de Riga.

En effet, le fondateur de la capitale lettone est l’Évêque Albert. Également connu sous le nom d’Albert de Buxhoeveden, c’est un homme d’Église allemand qui vint en renfort pour évangéliser la Livonie. L’Évêque Albert fut rapidement préoccupé par l’aspect économique de ces croisades et décida qu’il serait sage de capter le commerce maritime pour pallier ce problème. Pour ce, il fonda une ville à proximité de l’embouchure du canal la Daugava et de la mer Baltique afin d’y y implanter un port : c’est ainsi que naquît Riga.

Originellement utilisée donc comme port stratégique, les allemands durant leurs croisades y implantèrent également de nombreux bâtiments comme le château de Riga que l’on peut toujours observer dans la vieille ville.

 

Plongez vous à votre tour dans l’histoire en rejoignant une visite guidée en français de la vieille ville de Riga.

About Author

client-photo-1
Laura

Comments

Laisser un commentaire